Un antivol de vélo est un système de sécurité utilisé pour préserver son vélo contre les cas de vol. Sur le marché, il existe un large choix de modèles, ne garantissant pas tous forcément une efficacité en termes de protection. C’est pourquoi il est indispensable de bien choisir son antivol au moment de l’achat. Quel est alors le meilleur antivol quand vous bivouaquez ? Voici nos conseils pratiques !

L’antivol U

Pour une bonne protection, il faut se tourner vers les antivols U. Ils bénéficient d’une forte côte sur le marché. Toutefois, ils se transportent difficilement, parce qu’ils sont rigides. Aussi, du fait de la taille limitée de l’anse, l’attache peut devenir parfois pénible. Cependant, c’est ce type d’antivol qui a le vent en poupe, car c’est le modèle le plus utilisé par le cycliste. Et pour cause, toutes les pièces sont solidement attachées, ce qui lui vaut sa popularité.

On trouve aussi des antivols vélos en U qui nécessitent un code de verrouillage. Il suffit de taper une série de chiffres secrets pour le verrouiller. Ce genre d’anti vol est idéal pour les personnes qui perdent facilement leurs clefs.

L’antivol cadre

L’antivol de cadre ressemble à un fer à cheval, et fonctionne comme un bloc roue. Il est couramment utilisé dans le Nord de l’Europe et convient idéalement pour de courts arrêts. Il suffit de l’installer sur le vélo et à l’aide d’une clef, vous pourrez verrouiller la roue arrière. Vous pouvez associer un câble ou une chaîne au système antivol de cadre pour renforcer la protection de votre bicyclette.

L’antivol chaîne

Les cyclistes peuvent aussi utiliser une chaîne antivol pour prévenir un vol de vélo. Elle fait partie des meilleurs systèmes de protection. Les chaînes permettent aux propriétaires de vélo de les fixer rapidement et simplement à un support n’importe où. Pour mieux protéger vos vélos, il est préférable d’opter pour une chaîne avec des maillons de 8 mm minimum. En vue de renforcer la sécurité, vous pouvez faire un jumelage entre la chaîne et l’antivol U. L’idée étant de verrouiller à la fois les deux roues et le cadre vélo.

Le câble

Très souvent, on utilise des câbles comme un système de protection complémentaire. Utilisés seules, leur niveau de protection reste faible. C’est pourquoi il est recommandé de les coupler avec un autre antivol vélo. Vous pouvez le coupler à un antivol U ou un antivol pliable. Optez pour un câble antivol de diamètre supérieur à 10 mm, qui est difficile à scier.

Les ancres

Les ancres servent à ajouter un point de fixation dans les garages ou dans la cour. Les ancres se fixent au sol ou au mur, et compte tenu du fait qu’ils sont faits en acier cémenté, il est difficile de les détruire. Une fois que vous avez fixé les anneaux, glissez votre antivol au travers des ancres pour fixer votre vélo à un point. Les ancres sont efficaces, et c’est d’ailleurs pourquoi elles sont aussi utilisées pour la protection des motos et scooters.

Continuez votre lecture avec ces articles :