Vous souhaitez faire du Stand Up Paddle ou du SUP mais vous ne savez pas quel type de Paddle choisir ? Il est vrai que le choix du bon équipement n’est pas toujours très évident lorsqu’on débute mais grâce à de bons conseils, cela peut être moins compliqué.

Performance

Si vous voulez pratiquer le Sup en mer, le mieux est de choisir un paddleboard rigide. Ces derniers sont conçus pour surfer sur les vagues contrairement aux paddles gonflables. Les paddles rigides sont dotés d’aillerons réglables et amovibles, ce qui permet de modifier facilement leur positionnement sur mer.

De plus, avec une planche rigide, il est autorisé de s’éloigner de la plage à une distance de 2 miles. Par contre, avec un Paddle gonflable, la limite théorique est de 300 mètres. En outre, les sensations ressenties sur un Stand Up Paddle rigide sont bien fidèles aux comportements de la mer et des vagues.

Néanmoins, les constructeurs de paddle gonflables s’efforcent de les améliorer constamment en essayant de pallier leurs défauts, et ils parviennent même à obtenir de très bons résultats. Ainsi, de plus en plus de compétiteurs professionnels choisissent des paddles gonflables durant les compétitions internationales.

Par contre sur l’eau vive, rien ne vaut un paddle gonflable. La souplesse des éléments qui le constituent l’empêche de se casser lorsqu’il heurt des cailloux ou à des rochers. Ce qui n’est pas le cas d’un SUP rigide qui se brise en cas de choc, car il est principalement constitué de fibre de verre.

L’usage

Pour prendre du plaisir sans se mettre la pression, choisissez un paddle gonflable. Bien adapté au débutant et matériel pratique pour commencer, le modèle gonflable dispose d’une armure de sécurité en cas de choc ou de chute. De même pour les enfants, il est conseillé de commencer avec un paddle gonflable en eau douce ou sur la plage. Leur prise en main étant plus facile, les enfants peuvent très bien le manier. Le SUP peut être pratiqué à tout âge, de 7 à 77 ans. Toutefois, les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

Praticité

Sur cet aspect, le paddleboard gonflable l’emporte largement face à son homologue rigide. Effectivement, le modèle gonflable peut être dégonflé et ranger dans un sac à dos avec tous ses équipements. Ce qui vous permet de voyager partout avec votre équipement. Même en prenant l’avion, il est possible de le mettre dans les bagages. En voiture, vous pouvez mettre jusqu’à 3 ou 4 dans le coffre d’une petite citadine. Ce qui n’est pas le cas d’un paddle rigide.

En ce qui concerne le rangement, un SUP gonflable ne prend pas trop d’espace, et peut tenir dans un petit placard. Par contre, pour une planche de 3 mètres le rangement n’est pas toujours très évident. Il faut trouver un espace assez large tel qu’un petit coin dans le garage pour la ranger.

Prix

Il est difficile de départager les deux modèles au niveau des prix.  Un SUP gonflable de qualité peut avoir le même prix qu’une planche rigide. Néanmoins, pour des qualités intermédiaires, il est possible de trouver des modèles gonflables à un prix deux fois moins cher que celui d’un SUP rigide. Vous pouvez voir par exemple sur un site comme https://www.kangui.com/surf/stand-up-paddle.html les différents modèles en fonction des prix.

Il faut faire attention quant aux contrefaçons car elles ne respectent en rien les normes de sécurité exigées pour ce sport. Il vaut mieux privilégier les constructeurs français.

Le Stand Up Paddle est un sport très apprécié en ce moment. Il peut être pratiqué par les petits comme par les grands, mais encore faut-il choisir le bon équipement.

 

Continuez votre lecture avec ces articles :