Vous avez envie d’un peu d’aventure ? Le camping sauvage est une excellente chose pour se rapprocher de la nature et profiter d’une grande quiétude. Un minimum d’apprentissages est nécessaire avant de se lancer. Des erreurs, dans un lieu inconnu et désert, pourraient être douloureuses !

Faire une liste des matériels avant de partir

Si vous voyagez dans un hôtel et que vous oubliez votre brosse à dents, ce n’est pas très grave car il suffit d’aller dans le supermarché local pour en racheter une. Mais, si vous partez dans la forêt et oubliez votre sac de couchage, le problème est bien plus grave. Vous seriez alors obligé de dormir sur un sol dur et inconfortable.

Avant de quitter votre domicile, consultez les sites spécialisés dans le camping et la survie, comme les Baroudeurs de Savoie. Puis, concevez votre liste en vous inspirant de leurs conseils. Pensez à la nourriture, à la pharmacie, aux vêtements, au matériel pour se repérer, aux accessoires pour faire du feu…

Connaître la faune, la flore… et la législation

Toutes les forêts ne sont pas aussi sauvages que l’Amazonie, mais ce n’est pas pour autant, qu’elles sont inoffensives. Ainsi, si vous êtes dans le sud de la France en plein été, vous pourriez rencontrer des serpents et si vous laissez toute votre alimentation à l’air libre, vous risquez qu’un petit sanglier vienne se faire plaisir pendant que vous dormez profondément.

Ne vous prenez pas pour un grand connaisseur de la nourriture en dégustant toutes les baies que vous trouvez ou en essayant de créer des infusions avec les plantes vues sur le chemin. Si les plantes mortelles sont rares voire inexistantes en France, sauf pour quelques champignons dangereux, certaines vous donneront un important mal de ventre et de la fièvre.

Mais, votre prévention ne doit pas se résumer à la faune et à la flore. Même les coins les plus reculés ont des règles écrites par les hommes. Certaines forêts sont interdites et d’autres ne permettent pas de bivouaquer. Essayez de trouver ces informations avant de partir et si vous ne suivez pas les règles, ne soyez pas surpris si un garde forestier vient vous voir dans votre tente et se montre mécontent.

Sauriez-vous vous repérer ?

Le camping sauvage n’est pas une idée d’adolescents désirant une dose d’adrénaline. Vous devez être un campeur responsable et savoir assurer votre sécurité. La plus importante est de toujours connaître le lieu où vous êtes.

En effet, il peut être facile d’avoir un plan en tête avant de se lancer puis de croire qu’il suffit d’aller tout droit pour y arriver. Or, si vous naviguez à vue, vous vous perdrez. Il existe de très bons GPS qui vous permettront, à l’aide d’une carte, de retrouver votre chemin.

Pour un peu plus d’aventure, apprenez à utiliser une boussole. C’est une fierté de savoir le faire et c’est bien plus facile qu’on ne le pense. La boussole a aussi l’avantage de marcher tout le temps et de ne jamais être dépendante d’une batterie ou d’un satellite.

Continuez votre lecture avec ces articles :