Les nuisances sonores peuvent être une source de stress, aussi bien au niveau du lieu de travail qu’au niveau du domicile. Les principales sources de pollution sonore sont les transports (avion, train, voiture), les travaux, les industries, mais également les bruits de voisinage et bruits interne d’un bâtiment (ventilation, chauffage, ..). Ainsi, il est important d’avoir un certain confort acoustique pour un environnement optimal.

Dans les bâtiments neufs, l’isolation phonique et le confort acoustique sont intégrés au projet dès la phase de conception tandis que dans les bâtiments plus anciens, il est parfois nécessaire d’engager des travaux, d’où l’utilité d’un acousticien pour identifier les problèmes  et y apporter une solution.

Qu’est-ce qu’un acousticien ?

L’acousticien est le spécialiste de la propagation du son et des vibrations, sa mission consiste à réduire au minimumles nuisances sonores.A ce titre, il travaille dans de nombreux secteurs, notamment le transport (aérien et routier),  le bâtiment, les travaux publics, mais aussi l’ industriel.

Il peut être consulté pour la construction d’infrastructures bruyantes (routes, voies ferroviaires, aéroport, immeubles) afin que les nuisances sonores n’affectent pas le voisinage.

Dans d’autres cas, il est aussi amené à assurer une bonne diffusion du son dans un espace déterminé (salles de spectacle, opéra, …).

Pour le bâtiment, son rôle consiste à identifier les sources de bruits gênants et intempestifs et/ou insonoriser les différents locaux pour permettre un meilleur environnement de travail ou de vie.

L’acousticien est également sollicité pour mettre en place des murs ou rideaux acoustiques pour éviter que les pollutions sonores provenant de l’extérieur n’empiètent sur la tranquillité d’un bâtiment  ou établissement (restaurant, immeuble sur le passage d’une ligne ferroviaire, …) ou le cas contraire (isolation phonique des boîtes de nuit). Bref, c’est un expert de l’isolation phonique et de tout ce qui s’y rapporte.

Comment travaille l’acousticien ?

Avant d’entamer quelconque travaux d’isolation phonique, il convient de faire ce qu’on appelle un diagnostic acoustique. Pour ce faire, l’acousticien se déplace sur les lieux pour voir les différentes structures en place. Ensuite, il identifie ce qui peut être une nuisance sonore en effectuant des mesures avec le sonomètre et des simulations grâce à l’informatique.C’est à partir de toutes ces données qu’est établi le diagnostic acoustique.

Tenant compte de tous les éléments du diagnostic établi, l’acousticien va préconiser les mesures à prendre pour réduire ou supprimer les problèmes sonores d’un bâtiment donné (cloisons, suspensions, double vitrage…). Bien souvent, l’acousticien travaille dans un cabinet d’études qui peut proposer ses services pour les travaux à effectuer.

Il faut noter que l’acousticien doit tenir compte de l’isolation thermique, qui est en relation étroite avec l’isolation phonique notamment les normes et réglementations, ainsi que des matériaux à utiliser.

 Les coûts liés à l’isolation phonique

 Le diagnostic acoustique est la première étape avant d’engager des travaux d’insonorisation. Le coût de ce diagnostic va d’une centaine à un millier d’euros  selon que les résultats soient accompagnés ou non des mesures à prendre. Ce diagnostic peut également inclure un devis des travaux si l’acousticien travaille dans une entreprise spécialisée dans l’isolation phonique.

Étant donné que les travaux d’isolation phonique diffère d’un bâtiment, d’une maison à une autre, il est assez difficile d’avoir une idée précise du montant global de la facture. Cependant, les travaux standards pour l’isolation phonique peuvent donner une certaine idée des coûts de cette isolation.

Par exemple, le doublage des vitres des fenêtres vous coûtera près d’une centaine d’euros le m2, tandis que l’isolation des murs coûte moins d’une trentaine d’euros par unité de surface. L’isolation du plancher ou la mise en place d’un faux plafond, quant à elles, vous coûterontmoins d’une cinquantaine d’euros par m2. Ces coûts ne sont pas exhaustifs et ne comprennent pas la pose de ces éléments isolant.

 

 

Continuez votre lecture avec ces articles :